Mis en avant

Elisabox – La box Veggie d’Elisa

La Box Veggie « ElisaBox : La Vache Qui VIT! » est un concept de box alimentaire 100% VEGAN tous les mois !

La Box Veggie « ElisaBox : La Vache Qui VIT! »

ElisaBox est le 1er service en Francophonie Vegan à fournir chaque mois Directement chez vous une box surprise. Cette Elisabox contient des aliments Vegan (de la fausse viande végétale, du faux-mage ou fromage végétal, du chocolat veggie …) ainsi que des recettes, des goodies … toujours dans le respect des animaux !

L’équipe Elisabox est 100% Engagé dans la Lutte contre l’exploitation des Animaux, Chaque mois à son propre thème, au moins cinq produits sont partagés voir bien plus dans votre Box !

Ces coffrets Elisabox sont livrés avec l’aide de Chronopost Food (-48h), dans le respect de la chaîne du froid, afin que vous puissiez recevoir chez vous des produits que l’on ne trouve que dans certains magasins spécialisés.

Vous rechercher une idée de Cadeaux pour offrir à un Ami ou de la famille ?

N’hésitez plus, Un coffret Elisabox est le cadeaux idéal pour un Anniversaire, un Evènement ou un cadeau de Noël !

Ainsi, Nos services ce charge de vous envoyer la Box directement chez vous. Chaque mois, faites découvrir de nouveaux produits aux Végans, aux Végétarien ou Végétalien. Et même pour les non-végétariens, montrer-leur que cette gourmandise est tout aussi délicieuse que de la viande, tout le monde en métropole (hors Corse) peut recevoir son coffret Elisabox. Le service est sans engagement, vous pouvez résilier à tous moment votre ElisaBox.

Vous êtes intéressé ? n’hésitez pas à récupérer notre Livre Numérique et vous serez le 1er à recevoir nos services !

Un Sans-lapin à la moutarde – Comment faire ?

Un Sans-Lapin à la Moutarde, qu’est-ce que c’est ? C’est une recette savoureuse cuisiner sans Viande de Lapin car la viande est remplacer par des produits entièrement végétales. J’ai trouvé cette recette dans le livre de cuisine de ma grand-mère que j’ai emprunté à ma sœur. 

Je ne l’ai pas exactement suivie mot pour mot, car j’ai décidé d’utiliser de la moutarde à l’ancienne et d’utiliser de la crème de soja. Vous pouvez rajouter des Saucisses Vegan Taifen si vous le souhaiter. Bref, j’adore me dire que je mange un repas vraiment carnivores mais finalement à 100% sans-lapin !

La recette de Sans-lapin à la moutarde

Vous pouvez savourer ce sans-lapin à la moutarde avec votre sauce préférée. Avec une cuillère à soupe d’huile d’olive, vous pouvez préparer cet incroyable sans-lapin à la moutarde avec peu d’efforts. Pour s’en rendre compte, il vous suffit de regarder la longueur des Instructions de Préparations que je propose pour réaliser cette recette ! Ceux qui aiment beaucoup la saveur de la moutarde apprécieront certainement ce sans-lapin végan à la moutarde à sa juste valeur.

Sans-Lapin vegan

Je participe cette semaine au marathon des blogs avec des articles quasiment tous les jours vegan/végétarien, et mes deux prochains billets seront bien sûr vegan, végétariens, végétaliens, sans culpabilité et sans gluten. Pour en venir à mon Sans-Lapin à la moutarde vegan d’aujourd’hui, il suffit de peu d’ingrédients pour faire ce plat fabuleux. 

Moutarde de Dijon à l’ancienne, Thym, Lauriers, et une touche de Romarin sont les petits plus gustatifs pour préparer ce Sans-Lapin à la moutarde. Vous pouvez servir ce Sans-Lapin à la moutarde en entrée ou bien en accompagnement avec des pâtes ou du riz.

En fait, j’ai fait ce plat il y a quelques semaines, mais j’ai pris le temps de vous écrire la recette que maintenant ! Désolé pour cette erreur, je n’oublierais pas la prochaine fois … Avoir une vie de famille avec un blog et la cuisine, c’est pas évident. 

Je ne voulais pas faire un plat très lourd, et je voulais aussi réduire le temps que je vais passer en cuisine. J’aime les aliments qui nécessitent une préparation et une attention particulière, mais qui sont faciles à cuisiner.

Les enfants apprécieront ce Sans-Lapin à la moutarde à coup sûr, croyez-moi ! 
Et même, les Non-Vegan en redemanderont, C’est pour dire !

Les Ingrédients pour faire ce Sans-Lapin à la moutarde :

2 verres d’eau
104g de poudre de gluten
1 ½ c. à s. de sauce de soja
1 ½ c. à s. de fécule diluée dans 2 c. à s. d’eau
4 c. à s. de moutarde à l’ancienne
200ml de crème de soja
2 ½ c. à s. d’huile d’arachide
1 ½ c. à c. de moutarde
1 litre de bouillon de légumes
Thym,Lauriers & Romarin

Instructions

Dans un pot en argile, Verser une cuillère de poivre, de Moutarde, de sauce soja et une tasse d’eau puis mélangez une cuillère à café de poudre de gluten. Lorsque que la qualité de la pâte devient étirable et plane, vous pouvez arrêter de pétrir. 

Il vous faudra faire bouillir un bouillon de légumes. Puis en gros morceau, vous pouvez Coupez la pâte , et la Laissez cuire environ 17 minutes après avoir ajouté le romarin, la sauge et le laurier.

Vous laisserez égoutter et refroidir dès que le Seitan est assez cuit ensuite couper en environ quelques centimètres. Le thym, le sel et le poivre peuvent être mélangés avec les flocons de satan. Mettre de l’huile a chauffer dans une grande poêle et dès qu’elle est dorée, vous pouvez arrêter de faire frire.

Laquelle choisir ? Tofu-Wiener de Taifun VS Veganwurst ToRo de Wheaty

Il existe de plus en plus de saucisse Vegan. Cependant, j’ai selectionne pour cette article 2 sortes qui me paraissent les meilleurs les Tofu-Wiener de Taifun et Veganwurst ToRo de Wheaty .

Mes marques de Saucisse Vegan Préféré : Taifun & Wheaty

J’aime bien déguster des plats végétaliens/végétariens de temps en temps. Nous avons publié plusieurs recettes de burgers végétaliennes sur notre blog, mais nous n’avons pas publié de saucisses jusqu’à aujourd’hui. Et ça sera pas pour aujourd’hui n’ont plu !

Les saucisses et les saucissons sont assez difficiles à reproduire en ce qui concerne la texture – à mon avis. Mais comme j’ai pas la motivation en ce moment pour faire une recette de saucisses Vegan, je vous propose un battle de Saucisse Vegan !

Je me souviens avoir essayé des faux sauvages il y a longtemps, à l’époque où j’étais végétalien pour la première fois, à l’université… c’était dégoûtant.

La bataille des saucisses : Tofu-Wiener VS Veganwurst ToRo

Dans cette bataille, je compare le Tofu-Wiener de Taifun avec le Veganwurst ToRo de Wheaty, ce sont tous deux des saucisses de francfort et ils sont disponibles en paquets de 4.  Je me base également sur la consommation de produits cuits (frits peu profonds).

Cependant, je suis beaucoup plus gourmand maintenant et je me suis dit que je devrais réessayer pour voir comment mes papilles gustatives réagiraient : verdict = positif ! 

La saucisse Veganwurst ToRo de Wheaty

La saucisse Veganwurst ToRo de Wheaty

Elle est fait vraiment comme de la vraie saucisse, je la préfère aussi à la vraie saucisse car elle n’a pas un goût aussi prononcé ou aussi filandreux, donc La saucisse Wheaty n’est pas trop forte et elle est douce et facile à manger.

Le Wheaty est plus facile à mâcher (ou pas en bouillie) et sa peau est plus croustillante. Le goût est un peu plus succulent et pour moi, il est vraiment mauresque, plus riche et un peu plus doux. 

Tofu-Wiener de Taifun

Justin Timberlake en Tofu 🙂 Have Fun !
la saucisse Tofu-Wiener de Taifun

En comparaison, Les saucisses Taifun sont plus longues d’un ou deux centimètres, ce qui est bien, et il leur faut peut-être un peu moins de temps pour cuire. Une fois cuites, l’intérieur est assez mou, avec une peau contrastée qui est assez croustillante, mais pas autant que celle du blé. 

La saveur est un peu carnée et a un goût plus fumé. En plus d’être doux à l’intérieur, il a un goût un peu plus huileux et, comme je l’ai dit, il y a plus de différence entre la peau et l’intérieur.

C’est aussi l’un de ces rares aliments que l’on pense pouvoir manger à tout moment sans s’en lasser. Je ne pouvais pas en dire autant de la Taifun, parce que je commençais à m’ennuyer un peu. 

Mon avis Personnel maintenant – Qui est le gagnant ?

Cela dit, je connais quelqu’un qui les préfère au Wheaty, donc c’est peut-être une question de goût personnel (et moins de gagnant). J’ai apprécié les deux, mais le Wheaty ToRo gagne cette bataille – mais j’aimerais qu’ils soient plus grands.

j’achète beaucoup maintenant la saucisses de Tofu-Wiener. Je suis devenu beaucoup plus fan des saucisses de Tofu-Wiener après ce test.

Les Tofu-Wiener de Taifun sont mes préférés quand j’ai envie d’un hot-dog. 

Je pense que c’est parce qu’on peut les manger crues et aussi parce que je n’ai pas vu les autres en vente depuis un moment.

Pour moi, c’est comme une vraie saucisse de Francfort allemande, excellente avec de la choucroute et des oignons croustillants.

En plus de ce comparatif, Voici une recette de Saucisse simple a faire :

Problème de Peau – Comment avoir du collagéne dans l’alimentation ?

Pour faire simple, le collagène peut être assimilé à une colle. C’est une protéine dure, insoluble et fibreuse qui est massivement présente dans le corps.

C’est d’ailleurs le principal élément structurel dans le corps.

La peau est composée à 75 % de collagène.

A quoi sert le collagéne ?

Le collagène est une substance essentielle qui donne et maintient la forme du corps. Le collagène forme une ‘’charpente’’ qui définit la structure du corps.

Il a un pouvoir protecteur et régénérant. Il assure à la fois la robustesse et l’élasticité de la peau, des muscles mais aussi la bonne santé des tissus, des tendons, des ligaments, des cartilages, des ongles, des cheveux et des os.

Dans le derme, couche centrale de la structure de la peau, le collagène joue également un rôle dans le remplacement et la restauration des cellules mortes de la peau.

Il existe deux types de collagéne :

– Le collagène endogène est un collagène naturel, synthétisé par le corps

– Le collagène exogène est synthétique. Il provient d’une source extérieure soit marine ou animale.

Comment remarque-t-on que le taux de collagéne baisse ?

Au fil des années, à partir de ± 35 ans, le niveau de collagène dans le corps diminue naturellement et cela se traduit par les premiers signes de vieillissement de la peau, l’apparition des premières rides, la sécheresse de la peau et les premières douleurs articulaires.

La fin de la ménopause correspond, pour les femmes, à une importante perte de synthèse du collagène.

Certaines conditions telles que l’exposition à la pollution et la lumière UV contribuent à la diminution du collagène.

Le tabagisme intervient aussi dans la baisse du niveau de collagène.

Les origines du collagéne animal (collagène animal)

Le collagène animal peut provenir de vaches, de porcs, de moutons ou de peaux de poissons.

Des tests cutanés doivent être effectués avant d’utiliser le collagène d’origine animale afin d’éviter les risques d’allergies.

D’où l’intérêt d’augmenter le niveau de collagène par une alimentation en fruits et légumes d’origine biologique.

L’apport en collagène est justifié pour réduire les rides et ridules du visage ainsi que pour masquer les cicatrices ce qui peut éviter de recourir à la chirurgie plastique.

Revitalisation de la peau avec le collagéne

Les crèmes de collagène sont peu efficaces, car les molécules de collagène qui les composent sont trop grosses pour pénétrer la peau.

Le bénéfice éventuellement obtenu est probablement dû aux effets hydratants des produits cosmétiques. Ils n’augmentent pas directement le taux de collagène.

Où trouver du collagène naturel ?

Pour maintenir la fermeté et l’élasticité de la peau, une alimentation adaptée est nécessaire.

Vous trouverez les aliments aptes à garantir une bonne santé de votre peau en adoptant une alimentation riche, variée et équilibrée capable de ‘’booster’’ la production de cette protéine.

Une carence en vitamines de type : B1, B2, B3, B5, B12, C, E, mais aussi en potassium, zinc, magnésium, calcium, fer, phosphore, manganèse et sélénium provoque la baisse du taux de collagène dans le corps.

Pour pallier ces différents manques, il faut modifier votre alimentation et opter pour des aliments riches de ces vitamines, minéraux et autres oligoéléments.

Les acides gras essentiels, acide linoléique et acide alpha-linolénique, tiennent aussi une place importante dans la production de collagène.

L’acide hyaluronique, qu’est-ce que c’est ?

Que fait l’acide hyaluronique ?

L’acide hyaluronique est une molécule d’hydrate de carbone naturellement présente dans notre corps.

C’est en 1934 qu’un biochimiste allemand, Karl Meyer, découvre une molécule présente dans l’humeur vitrée des yeux.

Il a appelé sa découverte ‘’acide hyaluronique’’ (du grec hyalos, ‘’vitreux’’, et uronique).

Plus tard, des travaux ont démontré que cette molécule participe au développement et à la viscosité des cellules.

Dans les années 1970, la chirurgie des yeux a été la première a bénéficier des fruits de la recherche sur l’acide hyaluronique avec l’apparition d’un produit bio-médical.

Il a pour propriété de lubrifier les tissus conjonctifs des articulations et de la peau

Il joue donc un rôle important dans la santé de l’organisme.

L’acide hyaluronique est présent, hormis les yeux, dans les liquides internes et les tissus conjonctifs.

Mais la peau est l’organe dans lequel il est le plus concentré et y représente 50% du niveau total d’acide hyaluronique du corps.

Capacités d’hydratation incroyables

Une des propriétés de l’acide hyaluronique est de fournir une hydratation de longue durée à la peau.

L’acide hyaluronique agit comme un moyen de rétention d’eau pour que la peau puisse l’absorber.

La molécule d’acide hyaluronique a la capacité de stocker jusqu’à 1000 fois son poids en eau.

Comme la molécule de collagène, la molécule d’acide hyaluronique ne peut, par sa dimension, pénétrer dans l’épiderme.

Dès lors, elle agit depuis la surface de la peau en retenant l’eau pour la diffuser selon les besoins.

Ainsi, la peau reste parfaitement hydratée.

Avantages anti-âge

Au fil des années qui passent, le taux d’acide hyaluronique diminue provoquant ainsi une sécheresse graduelle de la peau.

Savez-vous que si les bébés ont une peau douce, c’est dû à un taux élevé d’acide hyaluronique dans leur peau.

La perte d’acide hyaluronique se caractérise aussi par une peau moins souple. Elle perd de son élasticité et s’affaisse.

C’est le moment où apparaissent les premières ridules et rides.

L’apport d’acide hyaluronique restaure l’hydratation et repulpe la peau et lisse les rides et ridules. Elle paraît plus ferme et plus tonique.

Augmente la santé et la protection de la peau

La peau représente la première barrière face aux agressions extérieures. Lorsqu’elle devient sèche, sa surface est plus vulnérable aux dommages et aux infections.

Les capacités d’hydratation de l’acide hyaluronique renforcent la barrière protectrice de la peau et interviennent aussi dans sa réparation grâce à ses propriétés anti-inflammatoires.

Le pouvoir antioxydant de l’acide hyaluronique permet de lutter contre les dommages liés aux UV.

Les radicaux libres, responsables du vieillissement de la peau peuvent altérer le collagène et l’élastine et ainsi faire vieillir la peau prématurément.

Où trouver naturellement de l’acide hyaluronique ?    L’acide hyaluronique se trouve, notamment, dans les tissus conjonctifs des animaux.

La volaille, par exemple, consommée cuite ou utilisée dans un bouillon est une excellente source d’acide hyaluronique.

Toutes les viandes en général en contiennent un niveau élevé.

A consommer avec modération pour conserver un taux de cholestérol sain.

Par tissus conjonctifs, on entend ici :

– La peau

– Les tendons

– Les muscles

– Les ligaments

Vous pourrez aussi faire l’apport d’acide hyaluronique en mangeant des fruits et des légumes.

Il faut miser sur les fruits et légumes qui sont riches en vitamine Cet en magnésium pour synthétiser l’acide.

L’acide hyaluronique est-il indispensable à la santé de la peau ?

Oui, absolument. Parce qu’il convient à tous les types de peau, même pour les peaux grasses et sensibles, et qu’il est essentiel pour garantir une bonne hydratation tout au long de l’année, été comme hiver.

Manger des fruits et légumes participent à la production d’acide hyaluronique pour hydrater et protéger la peau.

Dans le chapitre suivant, vous allez découvrir une liste de fruits et légumes recommandés pour apporter naturellement du collagène et de l’acide hyaluronique.

Pourquoi je ne crois pas qu’un régime végétalien puisse soigner les problèmes de peau

Avec Toute cette publicité sur le végétarisme ou le végétarisme et les bienfaits d’une peau saine … C’est contenus nous donne une impression de désinformation publique.

Pour moi, la principale motivation pour manger sainement est de se sentir mieux, de contrôler son poids et d’atteindre une santé cutanée optimale.

D’un autre côté, je ne dis pas que la nourriture vegan est pas bonne pour le corps, car le vert présente de nombreux avantages pour la santé. Il n’y a aucune garantie que votre peau sera meilleure à long terme. Je vous expliquerai mes raisons plus tard.

Alors, pourquoi ne pas manger de la viande, du poisson ou des produits laitiers est mauvais pour votre peau ?

À cause de la production de collagène.

Une production adéquate de collagène est la clé de tous les problèmes de peau liés au vieillissement et à l’apparence. Le collagène est le réseau de liaison des fibres protéiques de la peau qui la maintient élastique, lui donne un aspect lisse et l’empêche de s’affaisser.

Le collagène est la façon dont notre corps se procure du collagène en le fabriquant. Pour ce faire, la peau utilise des éléments constitutifs tels que les acides aminés. Où trouvons-nous des acides aminés ? Des protéines. 

Et si vous y réfléchissez bien, le collagène se trouve dans le corps d’un animal vivant, pas exactement dans une plante, n’est-ce pas ?

Il faut également penser au zinc et à la vitamine B12 (il y a une carence que l’on retrouve couramment chez les végétaliens et les végétariennes) et des quantités plus importantes se retrouvent dans les sources animales.

De plus, la biodisponibilité (la quantité de nutriments facilement absorbée par notre corps) est plus élevée dans les sources animales. Les fruits et les légumes contiennent des tonnes de vitamines et de minéraux bénéfiques pour la peau. Mais il leur manque l’un des principaux éléments constitutifs du collagène ( à savoir les acides aminés) qui se trouvent et sont mieux absorbés dans l’organisme grâce aux protéines animales. 

Priver la peau des éléments de base dont elle a besoin pour produire des quantités suffisantes de collagène peut être préjudiciable si vous voulez que votre peau soit au mieux de sa forme.

Les problèmes de Peau comme l’Acné

Cela doit être vrai. Shmoo doit vraiment être en train de frapper ses préadolescents, parce que maintenant il a des boutons. Hier soir, il a montré les grosses taches rouges sur son menton et m’a demandé : « Qu’est-ce que c’est ? » Mon petit bébé ! La prochaine fois qu’il ira à des rendez-vous et demandera à emprunter la voiture …

J’ai eu affaire à l’acné toute ma vie d’adulte (ils m’ont tous dit que ça passerait, les menteurs !). Et bien que l’acné ait été liée au lait et aux produits laitiers dans plusieurs études, devenir végétalien n’a pas du tout éclairci ma peau.

Au début, je ne savais pas quoi en faire. Chaque matin, je regardais attentivement dans le miroir de la salle de bain, prête à me battre avec mon visage, et je découvrais que je n’avais rien à combattre. Je prenais du recul et je me regardais dans le miroir. Pas de boutons !

Bien sûr, j’aurai toujours des cicatrices d’acné et des pores que l’on peut voir à travers la pièce (ainsi que des rides maintenant, comme c’est beau !), mais pour la première fois de ma vie d’adulte, j’ai la peau claire. 

Bien sûr, bien que je n’aie pas consommé de produits laitiers, mon régime végétalien initial comprenait des portions quotidiennes de boissons gazeuses, de chips, de bonbons et de frites.

Lorsque j’ai appris la densité nutritionnelle et que j’ai commencé à suivre le programme « Manger pour vivre », les choses ont changé. J’ai supprimé le sucre, la farine blanche et l’huile de mon alimentation et j’ai ajouté plus de fruits et de légumes, et en deux ou trois semaines, mon acné avait disparu. 

Les vilaines bosses reviennent et s’enflamment tout le long de mon menton et de ma mâchoire dans les deux à trois semaines qui suivent la reprise de mon alimentation en sucreries. (J’aimerais pouvoir dire qu’une seule expérience de ce genre a suffi à me maintenir pour toujours dans le train, mais je dois admettre que j’en ai déjà chuté plusieurs fois, toujours avec les mêmes résultats).

Puis, la semaine dernière, j’ai découvert que je ne suis pas seul. Voici le passage que j’ai lu dans Anticancer :

« Lorsque [Loren Cordain, PhD] a appris que certains groupes de population dont le mode de vie est très différent du nôtre n’avaient pas d’expérience de l’acné (qui est causée par une inflammation de l’épiderme, entre autres mécanismes), il a voulu savoir comment cela pouvait se produire… Loren Cordain a accompagné une équipe de dermatologues pour examiner la peau de 1 200 adolescents coupés du reste du monde dans les îles Kitavan de Nouvelle-Guinée, et de 130 Indiens Ache vivant en isolement au Paraguay. Dans ces deux groupes, ils n’ont trouvé aucune trace d’acné. Dans leur article paru dans Archives of Dermatology, les chercheurs ont attribué leur étonnante découverte à la nutrition des adolescents. Le régime alimentaire de ces groupes protégés contemporains ressemble à celui de nos lointains ancêtres : pas de sucre raffiné ni de farine blanche, donc pas de pics d’insuline ou d’IGF dans le sang.

Pensez-vous que cette information suffira à convaincre Shmoo de se passer de sucre ? J’en doute. Ce singe ne lâche pas prise. Mais peut-être quand il s’intéressera aux femmes.

Les fruits ne font pas tout pour les problèmes d’acné

Selon l’organisation caritative britannique WRAP, le Royaume-Uni produit actuellement 10,2 millions de tonnes de déchets alimentaires par an, tandis que 4,4 % des émissions mondiales de carbone sont générées par les déchets alimentaires.

C’est ce qui a incité la marque britannique de cosmétiques végétaliens FRUU, créée il y a trois ans, à développer le premier baume à lèvres au monde à base de fruits excédentaires.

La gamme a été lancée dans plus de 800 magasins Holland & Barrett le mois dernier, FRUU espérant notamment toucher une corde sensible aux « millénaires éco-conscients ».

Dr Terence Chung, co-fondateur de FRUU, qui est également chercheur en cosmétique et professeur de sciences dans le secondaire, nous explique :

« Au cours d’un cours de science cosmétique de 10e année, mes élèves m’ont montré les produits cosmétiques qu’ils utilisaient. J’ai remarqué qu’ils étaient tous fabriqués à partir de produits pétrochimiques ou de matériaux naturels. Malheureusement, Ceux-ci consomment beaucoup d’eau, de terre et de combustibles fossiles ».

« Les produits de beauté dits « verts » sont hors de portée de la plupart des gens. Il doit y avoir des alternatives plus durables et plus accessibles ».

« En Australie, pendant trois mois, des chercheurs ont convaincu des adolescents occidentaux d’essayer un régime alimentaire limitant le sucre et la farine blanche. En quelques semaines, leur taux d’insuline et d’IGF a diminué. Tout comme leur acné ».

Les baumes à lèvres de FRUU sont fabriqués à partir d’ingrédients extraits de fruits endommagés et de graines et noyaux de fruits non utilisés .

Il est possible dans fabriquer a partir de beurre de mangue, l’huile d’avocat pressée à froid, l’huile de pépins de pastèque et l’huile de pépins de citron.

Preuve que l’innovation n’a pas toujours besoin d’un gros budget, tout est développé, conçu et fabriqué à la main dans l’atelier de FRUU à Berkshire.

D’ailleurs, il ont prévu de lancer d’autres lignes de produits, dont une crème pour les mains et un masque pour le visage, dans les mois à venir.

C’est le genre d’innovation perturbatrice qui gardera les grandes marques sur le qui-vive. Deplus, elle inspirera sans doute d’autres personnes dans la catégorie des produits de beauté végan à sortir des sentiers battus.

Il est possible de donner à un burger végétalien l’apparence, le goût et le « saignement » de son homologue animal.

Par conséquent, il n’y a aucune raison pour que les marques ne puissent pas fabriquer leurs produits de beauté et cosmétiques sans utiliser d’ingrédients d’origine animale.

Cela peut coûter plus cher ou prendre un certain temps, ce qui peut poser problème pour les petits budgets. Cependant, pourquoi ne le feriez-vous pas si cette option est plus respectueux avec les animaux, leur bien-être et l’environnement ? Belle journée