Catégories
Uncategorized

Pourquoi protéger notre Peau ? Les Couches et fonction de la Peau

Pourquoi protéger la Peau, me direz-vous ? Elle possède de nombreuses composantes et caractéristiques. Nous allons les voir ensemble.

La peau est un organe important de notre corps car il est le plus important en terme de taille. La peau possède 650 glandes sudoripares et 20 vaisseaux sanguins. De plus, Elle enveloppe le corps adulte sur une surface d’environ 5 mètres carrés, qui pèse 2 à 3 kilos.  

Les fonctions de la peau

Fonctions de la peau :

  1. Fonctions de barrière : La plupart des fonctions de barrière de la peau sont dues à l’épiderme, qui forme en fait une barrière physique, chimique et immunologique. Grâce à ses fonctions de barrière, la peau retient l’eau et régule ainsi la température du corps. Elle protège le corps contre les stress mécaniques grâce à sa résistance, dictée par la présence de desmosomes dans l’épiderme, ainsi que par la présence de collagène, d’élastine et de fibres réticulaires dans le derme.
    La peau protège également l’organisme contre le stress oxydant des rayons ultraviolets , grâce à la présence de mélanocytes , qui produisent le pigment foncé de la mélanine , qui donne à la peau sa couleur , et protège la peau contre les effets nocifs des rayons ultraviolets .
  1. Fonction sensorielle : La peau est un grand organe sensoriel qui détecte la sensation tactile par ses mécanorécepteurs et les transmet au système nerveux central par les neurones afférents (sensoriels).
    Il existe de nombreux récepteurs sensoriels dans la peau, dont la structure et la fonction sont très variables. Certains sont des terminaisons nerveuses libres, tandis que d’autres sont encapsulés.
  2. Thermorégulation : La peau est le principal organe qui contrôle le flux de chaleur et d’humidité du corps vers l’environnement extérieur et vice versa. Lorsque la production de chaleur est augmentée, elle est perdue par la peau par perte sensible (25% de la perte de chaleur) et insensible (25% de la perte de chaleur).
  3. Fonction de coloration : Les mélanocytes de la peau libèrent la mélanine, un pigment naturel qui donne à la peau sa couleur.

les 3 Couches dont se compose la peau : 

1. L’épiderme 

2. Le derme 

3. Hypoderme 

1. L’épiderme : Couche la plus externe de la peau. La fonction de l’épiderme est la protection, l’absorption des nutriments et l’homéostasie. Il contient différents types de cellules. Il produit une barrière imperméable à l’eau et crée le teint de la peau.

i. Kératinolytes : La kératine est une protéine fibreuse qui aide à la protection. C’est une des principales cellules de l’épiderme qui produit la kératine. Les cellules les plus courantes sont les cellules malpighiennes, les cellules écailleuses et les cellules basales. 

ii. Mélanocyte : La couleur de la peau vient de la mélanine qu’elle produit. Les accumulations de mélanine sont concentrées dans les métanosomes. Ces granules forment un bouclier pigmentaire contre les rayons UV. 

iii. Cellules de Langerhan : L’épidemie contient la cellule de Langerhan produite dans la moelle osseuse. 

iv. Cellule de Markel : Elle se trouve dans la zone glabre. Ex : bouts des doigts, lèvres situées dans la couche la plus profonde de l’épiderme. Les cellules markel sont en contact avec les terminaisons nerveuses du derme situées en dessous et fonctionnent comme un type de récepteur du toucher. 

L’épiderme est composé de 5 couches : 

a. Stratum corneum/ couche cornée 

b. Stratum lucidem 

c. Stratum granulosum 

d. Stratum spinosum 

e. Stratum basale/ germinativum 

a. Stratum corneum ou couche cornée : 

La couche cornée est également appelée couche cornée parce que ses cellules sont touffues comme une corne d’animal. C’est la couche la plus externe de l’épiderme, avec en moyenne 20 sous-couches de cellules mortes aplaties, selon l’endroit où se trouve la peau du corps. Ces cellules mortes sont régulièrement éliminées par un processus appelé desquamation. Ce processus de desquamation se renouvelle tous les 28 à 30 jours chez les jeunes tandis que le même processus prend 45 à 50 jours chez les personnes âgées. 

b. Stratum lucidem : 

Il s’agit d’une couche claire qui n’est pas visible dans toutes les régions de la peau. Elle n’est présente que là où la peau est glabre et très épaisse comme les paumes de main et la plante des pieds. 

c. Stratum granulosum : 

On l’appelle stratum granulosum parce que lorsque cette partie de la peau est colorée par des colorants et qu’on l’examine au microscope, cette couche a un aspect granuleux. 

d. Stratum spinosum : 

Elle est composée de cellules épidermiques nouvellement formées appelées kératinocytes, elles sont reliées entre elles par des excroissances épineuses. Celles-ci donnent aux cellules individuelles l’apparence de baies d’oie piquantes. C’est pourquoi on les appelle des cellules épineuses. Ces excroissances interconnectées sont appelées desmosomes. 

e. Stratum basale ou germanativum : 

Les cellules de la couche basale dans cette couche sont en forme de colonne. Dans cette couche, les cellules subissent constamment une mitose (division cellulaire) et poussent les cellules déjà formées dans la couche supérieure. Ces cellules se déplacent vers les couches supérieures, elles tombent et finissent par mourir. 

2. Le derme : 

Il s’agit d’une couche intermédiaire de la peau. Il contient ou est composé de tissus conjonctifs, de follicules pileux, de glandes sudoripares, de glandes sébacées, de vaisseaux sanguins, de vaisseaux lymphatiques, de récepteurs sensoriels, de fibres nerveuses et de fibres musculaires. Les vaisseaux sanguins du derme assurent l’alimentation et l’élimination des déchets de sa propre cellule ainsi que de la couche basale de l’épiderme. 

Le derme contient deux couches : 

i. Le derme papillaire 

ii. Couche réticulaire 

iii. Le derme papillaire 

i. Derme papillaire : 

Il est plus superficiel que les deux autres et se situe sous la jonction de l’épiderme. Il est mince, constitué de tissus conjonctifs lâches qui comprennent : Capillaires, fibres élastiques, fibres réticulaires, collagène. 

Il est nommé ainsi en raison de sa projection en forme de doigt appelée papilles qui s’étendent vers l’épiderme. Dans la paume des mains, les doigts, la plante des pieds et les orteils, l’influence des papilles qui se projettent dans l’épiderme forme des contours à la surface de la peau. Les crêtes épidermiques se présentent sous forme de motifs (empreintes digitales) qui sont génétiquement déterminés et sont donc uniques à l’individu, ce qui permet d’utiliser les empreintes digitales ou les empreintes de pieds comme moyen d’identification. 

ii. Couche réticulaire : 

Il s’agit d’une couche plus profonde qui contient des cellules adipeuses, des vaisseaux sanguins et lymphatiques, des glandes oléagineuses et sudoripares, des follicules pileux, des muscles des pilliers artériels. Elle a pour but de fixer la peau sous-jacente aux os et aux muscles et de l’alimenter en vaisseaux sanguins et en nerfs. Les principaux types de cellules que l’on trouve dans la couche réticulaire sont les fibroblastes, les macrophages et les adipocytes. 

iii. L’hypoderme : 

Couche inférieure, la plus interne de la peau, constituée en grande partie de cellules adipeuses qui isolent le corps et donnent à la peau un aspect pompeux et plein. Il contient également des glandes sébacées, des glandes sudoripares, des follicules pileux et d’autres structures. 

Fonction de la peau : 

1. Régulation de la température : 

La température normale de notre corps est de 98,4 degrés F. Peu importe que l’air soit froid ou chaud, la peau aide à maintenir la température du corps constante. Lorsque les cellules du corps décomposent les aliments, de la chaleur est produite et lorsque le sang transporte de la chaleur vers la peau, où l’évaporation de la sueur refroidit le corps. 

2. La protection : 

La peau protège contre les rayons UV grâce à la production de mélanine. Elle protège le corps contre les bactéries, substances chimiques qui sont allergiques. Elle protège les tissus intestinaux contre les blessures. 

3. La sécrétion : 

Les glandes sébacées sécrètent du sébum dans le follicule pileux. Le sébum est une huile qui maintient la peau humide et douce et agit comme une barrière contre les substances étrangères. 

4. Excrétion : 

5. Synthèse de la vitamine D et de la mélanine 

6. Absorption des médicaments 

7. Sensation 

La peau est un récepteur, c’est-à-dire un organe sensoriel. Elle est donc utilisée comme sensation et stimulation comme la douleur, le toucher, la chaleur et le froid.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *